Ton arrivée parmi nous...

Ton arrivée parmi nous...

Je vais vous raconter l'arrivée de notre petit bout parmi nous.



Après un début de travail et de deux faux travail, 
Samedi 19 octobre je me suis levée avec des contractions irrégulières et qui au fil des heures sont devenus régulières toutes les 10 minutes
Avec ma maman on décide d'aller en ville histoire d'aider le travail et de faire des dernières emplettes. Au fur et à mesure des magasins les contractions se rapprochaient de plus en plus et de plus en plus violentes, une fois rentrée chez ma mère elle se sont espacées à nouveau toutes les 10 minutes.

Dans la nuit de samedi à dimanche j'ai décidé d'aller à la maternité car les contractions me fatiguaient trop. Mon mari m'a donc emmenée à la maternité, qui m'ont mis aussitôt sous monitoring pendant 30 minutes pour voir où tout ça en était et regardé par la même occasion l'avancé de mon col, je crois avoir choqué toutes les sages femmes avec la tête de mon bébé si basse. Les contractions étant régulières de toutes les 10 minutes et mon col avait avancé la sage femme déclara que j'étais en plein travail et décida de me garder en clinique.
On me plaça alors en chambre et on me demanda de marcher, faire du ballon, monter descendre les escaliers pour stimuler le travail. 
Arrivée vers 15h de l'après midi mon travail n'avait pas bougé, ce qui était un risque de fatigue pour moi et le bébé.
On décida alors de me déclencher à 17h j'étais donc en salle de travail avec le produit mis en place et là tout c'est passé lentement mais rapidement à la fois.

Les contractions se rapprochaient mais pas assez, on m'a donc rompue artificiellement la poche des eaux, j'ai voulu faire tout sans péridurale contre l'avis des sages femmes. Une fois la poche des eaux rompues une douleur a envahi mon corps et les contractions se sont intensifiées de plus en plus, à me faire pleurer j'ai dû demander la péridurale j'étais ouverte à 4 cm. Une fois la péridurale posé (je l'ai demandé au minimum pour cas même sentir mes contractions et pour pouvoir gérer moi même mon accouchement). La sage femme décida de me faire changer de position avant elle regarda mon col qui était à 5, 6 cm, au bout de 5 minutes j'avais l'envie de pousser, la sage femme regarda mon col et me dis alors madame vous allez accoucher surtout ne pousser pas le temps que tout le monde se mettent en place.

Une fois tout le monde mis en place j'ai pu commencé le vrai travail la poussée, qui par les encouragements des sages femmes, du gynécologues et de mon mari m'aida beaucoup. Après 30 minutes de poussée le cœur de notre enfant ralentissait on m'a donc fait poussé sans contraction

A ce moment la se fût un moment extraordinaire, mon mari à l'aide du gynécologue sorti le bébé pour le mettre sur mon ventre, mon fils avait à peine sorti sa tête qu'il criait déjà, à ce moment là je suis devenu maman et mettre au monde mon fils fût une expérience des plus belles que j'ai vécu et mon mari a pu partager mon accouchement et le vivre autant que moi...

Malgrès la difficulté et les douleurs, si je devais recommencer je recommencerai dans le même ordre sans péridurale car j'ai le sentiment d'avoir tout vécu jusqu'au bout...


Maintenant Chrys va avoir deux semaines, il se porte bien, tète bien, prend du poids et nous fait beaucoup de sourire...

Bout de nuage / Mére en fille

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire