Maman BlaBla - Les progrès de langage de Chrys 9 mois après son opération...

Hello mes nuages, j'espère que vous allez bien ? Que votre semaine n'ai pas trop longue courage c'est bientôt le week-end pour certaines d’entre vous...

Comme vous le savez sûrement pour celle qui on lu mon article sur l'opération des diabolos de mon grand suite à une série d'otite (qui on développé un gros retard de langage). Mon grand nuage avait alors 3 ans et démi et aucun vocabulaire ni son après une grande bataille l'opération fut une délivrance pour nous mais surtout pour lui.

On peut dire que malgré l'opération qui est quelque chose de très dur à vivre cela fût la partie la plus simple pour mon grand, car oui comme je l'explique souvent aux personnes que je croise maintenant c'est sûr il entend mais il a perdu cette période qu'on acquière dès tout petit jusqu'au moins deux ans qui permet au cerveau d'absorber tout l'environnement autour du langage et les connexions au cerveau qui se créer à ce moment là.


Du coup ayant était privée de cette partie là pour pouvoir développer un langage correct cette année fût crucial pour lui car cette période s'applique depuis l'opération et va encore continuer, on a continué l'orthophoniste depuis l'opération, les progrès sont là.

Au fur et à mesures des mois des sons commencent à sortir de sa bouche, puis des sons qui ressemblent à des mots, une fois certains mots bien acquis on a les mots, mais vous pouvez le comprendre cela prend du temps et surtout déstabilisent beaucoup notre grand qui c'était créé un monde autour de lui pour pouvoir continuer à évoluer (beaucoup on cru qu'il était autiste) mais c'est que tout simplement il a évoluer d'une autre façon, et son ancienne maîtresse n'a pas aidé à avancer dans ce sens, heureusement que cette année nous avons une maîtresse formidable qui l'accompagne et nous aide dans notre quotidien, elle est si douce et patiente que cela motive encore plus mon grand.

Le plus dur pour lui ce n'ai pas d'essayer de parler car heureusement il est demandeur, répète tous les mots qu'on lui propose dans son quotidien même si au début ce n'est qu'une suite de son, par la suite cela deviendra un mot le temps que les connexions dans son cerveau se fasse. Le plus dur pour lui c'est de sortir de son petit monde qu'il avait créer autour de lui pour vivre tout simplement sa petite vie tranquillement, nous avons eu beaucoup de crise, de colère, d'émotions difficile à gérer, mais pour nous et pour lui on essaie au maximum de les accepter et de mettre des mots dessus pour l'aider à surmonter tout ça.


Le plus dur et de le voir souffrir car il n'arrive pas forcément à s'exprimer, ou alors quand il doit faire quelque chose qui va le perturber qu'avant il ne faisait pas et fondait en larme, maintenant il essaie de vaincre ses petites barrières de son quotidien comme il peut.

J'ai la chance d'avoir un garçon très fort, tendre et pleins d'amour, très doux avec son petit frère et si complice avec lui, un enfant qui prend beaucoup sur lui ses derniers temps, même si ses émotions sont fois dix et que tous les jours ne sont pas rose j'ai foie en lui et en ses capacités et je suis convaincu que dans quelques mois il sera parler comme nous pour beaucoup de mot.

Le plus dur et le regard des gens envers lui, les moqueries que je peux entendre d'autres parents, mais je préfère ne pas y prêter attention et protéger un maximum mon fils de tout ça.  Nous sommes dans la démarche d'une demande AVS pour l'année prochaine même si je sais qu'il ne sera pas prioritaire je croise très fort les doigts pour lui, pour qu'il est un pilier dans son quotidien pour avancer et gérer toutes ses émotions si dure.



Je t'aime ta maman

Bout de nuage

Phasellus facilisis convallis metus, ut imperdiet augue auctor nec. Duis at velit id augue lobortis porta. Sed varius, enim accumsan aliquam tincidunt, tortor urna vulputate quam, eget finibus urna est in augue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire